Goulotte Gabarrou-Albinoni - Mont Blanc du Tacul

Mis à jour : mars 2

Mon avis sur la course

Beaucoup de remontée de pentes de neige pour peu de glace somme toute. Si vous voulez faire une première d'initiation, la course est par contre toute indiquée. Une belle ambiance, qui donne l'impression de ne pas être si près des remontées. Approche et descente à ski vivement conseillée !

Résumé de la journée

Une grande classique des courses de neige et glace dans la vallée de Chamonix, dans laquelle je n'avais pourtant pas encore pu aller. Il faut dire que pour cause de manque de temps essentiellement, je n'ai pas encore pu faire autant de goulotte que j'aimerais.

Cette fois le créneau est trouvé, nous prenons la première benne avec Antoine, et ô miracle, nous retrouvons les premiers à descendre le haut de la vallée blanche. La première benne ayant été retardée, nous sommes à 10h sous la rimaye. Cette dernière n'est pas si facile à passer, du moins elle nécessite de se décaler sur la droite et laisse entrevoir qu'elle n'est pas bien bouchée. Pour accélérer notre future descente, nous laissons les suis au-dessus pour vite repartir à notre retour.

Comme nous sommes deux cordées, nous nous partageons le terrain. Ils iront dans la Modica-Noury, qui semble formée, nous prendrons la Gabarrou-Albinoni, qui semble bien sèche ! Le premier ressaut qui d'habitude ne fait que quelques mètres et bougrement long, nos compagnons s'y engagent tandis que nous l'esquivons par la droite en suivant une rampe, mauvais mixte facile mais improtégeable.

Nous profitons de la trace pour remonter la grande pente de neige précédent l'embranchement.

Puis à gauche, encore de la neige à brasser. Parfois des bandes de neige dure nous porte, mais bien souvent je me retrouve enfoncé aux genoux, ce qui n'est pas tant mais usant à la longue. D'autant que l'heure tourne et qu'il s'agit d'être à temps au Montenvers !

Enfin nous arrivons à la première longueur de glace, rien d'exceptionnel mais plaisant à grimper. La suivante est bonne au début, puis terriblement sèche ensuite. Puis de nouveau de la neige à remonter pour atteindre le pied du ressaut final. À ce stade, je regarde l'heure, il est 14h15. Il faut redescendre, tant pis pour la dernière longueur. Nous expédions les rappels en 1h, chaussons immédiatement les skis, après un rapide coup d'oeil sautons la rimaye et skions la vallée blanche en 25mn. Plutôt rapides !

Finalement nous faisons la queue pour remonter au Montenvers puis pour prendre le train, nous n'etions pas les seuls à vouloir profiter de cette fenêtre de beau temps.

Topo De l'Aiguille du Midi, descendre l'arête et se diriger entre le Gros Rognon et la Pointe Lachenal. Longer la face S de la Pointe Lachenal et se diriger vers la base de la goulotte. Elle se situe à gauche du Pilier Martinetti (celui qui descend le plus bas sur le versant E du Mont Blanc du Tacul). Passer la rimaye parfois raide et ouverte. Remonter ensuite les pentes de neige à l'aplomb des goulottes (300 m à 55° avec possibilité d'une section plus raide à 70°). Les relais sont situés en rive gauche. Ne pas prendre la première goulotte à droite (c'est la goulotte Modica - Noury plus difficile), mais longer le Pilier Cecchinel sur 100 m jusqu'à un élargissement dominé par un mur rocheux, relais à gauche (en montant). De ce relais, continuer la goulotte en la traversant pour se retrouver rive droite. Cette dernière section est plus raide (85°) et peut être moins fournie en glace selon la saison et les conditions, relais à droite ou à gauche. Continuer ensuite soit directement (risque de chute de pierres), soit en tirant à droite puis par un couloir pour rejoindre l'arête E du Tacul. De là, continuer facilement jusqu'au sommet. Se diriger vers l’épaule du Mont Blanc du Tacul et vers 4080 m, descendre plein N puis en direction de la base du Triangle du Tacul en passant successivement 2 rimayes qui peuvent être raides selon les conditions ou la saison. Gagner le Col du Midi facilement. Si les conditions d'enneigement sont bonnes, le retour sur Chamonix est rapide en ski par la Vallée Blanche. Lorsque la Vallée Blanche n'est pas praticable, à ski ou à pied, le retour à Chamonix nécessite de remonter à l'Aiguille du Midi.

Source: https://www.camptocamp.org/routes/54992/fr/mont-blanc-du-tacul-goulotte-gabarrou-albinoni https://www.camptocamp.org/routes/54992/fr/mont-blanc-du-tacul-goulotte-gabarrou-albinoni

RÉSEAUX SOCIAUX

CONTACT

Une question sur nos activités ?
N'hésitez pas à nous écrire !

NOS PARTENAIRES