Plats, adhérences et sable mouillé

Mis à jour : mars 5

Ce mois d'octobre, nous avions décidé d'une coupure dans notre routine savoyarde en profitant de 2 semaines de vacances pour aller découvrir deux sites d'escalade: Ceüse et Fontainebleau.

De Ceüse nous n'aurons presque rien vu à cause de la pluie, c'est donc à Fontainebleau que nous satisferont notre envie de grimper.

Pas de chance, le temps là haut n'est pas non plus au rendez-vous... Mais si la bruine est vite problématique sur calcaire, elle n'empêche pas cependant de grimper sur le grès. Les adhérences sont seulement moins bonnes lorsque le grain de surface s'effrite à cause de l'humidité.

L'escalade à Fontainebleau est déstabilisante pour les non-initiés ! Peu de pieds visibles, peu de mains aussi et surtout pas de reglettes, gouttes d'eau à serrer ou très peu. Tout se fait en équilibre, friction, compression. À celà s'ajoute la hauteur parfois non négligeable des blocs, où la chute devient interdite! Bref, de l'engagement et de la confiance sur tous les plans.

Trois journées sont trop courtes et nous aurons simplement permis de visiter les secteurs de Chamarande, Gorges d'Apremont et Éléphant. Juste de quoi repérer quelques projets intéressants, à revenir bosser en groupe dès que possible!




RÉSEAUX SOCIAUX

CONTACT

Une question sur nos activités ?
N'hésitez pas à nous écrire !

NOS PARTENAIRES